Chapitre 17 Mathilde Alanic "Les roses refleurissent"

chapitre 17.mp3

12.04 MB

Download
mp3
chapitre 17.mp3

12.04 MB

Expiry date: Jul 24, 2021

The publication administrator did not leave a message

Description

En vue de la diffusion sur ma page dans le site Litterature Audio Chapitre 17 du roman de Mathilde Alanic, 1934, " Les roses refleurissent "
disponible en version écrite ici : https://fr.wikisource.org/wiki/Les_Roses_refleurissent/17
Les Roses refleurissent est un roman d'amour de l'autrice et conférencière française Mathilde Alanic (1864 – 1948).
Les Roses refleurissent, roman sentimental à l’intrigue bien menée, a reçu le prix Sobrier-Arnould de l’Académie française.

Extrait
"— Aviez-vous imaginé cela, Estelle ?

Le vaporetto revient du Lido vers Venise. La ville féerique, allongée sur ses lagunes, rit au soleil déclinant qui l’enveloppe d’une atmosphère dorée. Vincent Marcenat et sa compagne, assis à l’avant du bateau, contemplent la silhouette prodigieuse qui grandit peu à peu, s’élève au-dessus des flots et découpe sur le ciel coloré les mille déchiquetures de ses campaniles, de ses dômes, de ses colonnes, de ses toits fastueux.

La vague qui les berçait apaise son balancement. Ils atteignent le port. Devant San-Zachario, de grands navires, aux noms étrangers, dorment comme des bêtes assoupies ; un vaisseau de guerre étage ses tourelles ; des felouques, aux voiles fauves, parlent de l’Orient. Et voici que les voyageurs retrouvent le tableau prestigieux qu’ils ne se lassent pas d’admirer, depuis quatre jours. À leur gauche, San-Giorgio dresse sa vaste coupole, muette à présent, où ne résonnent plus les beaux chants bénédictins, et écoute, nostalgique et humilié, les bruits de la caserne voisine et le murmure des eaux qui baisent ses degrés de marbre. Au fond, l’entrée du Grand-Canal, la Dogana, Santa-Maria della Salute, tant de fois décrites par d’amoureux pinceaux."