Présentation d'un projet global de Télémédecine Bucco-Dentaire

200823 Mémoire Final.pdf

2.24 MB

Download
pdf
200823 Mémoire Final.pdf

2.24 MB

Expiry date: Permanent

The publication administrator did not leave a message

Description

La crainte était forte au début des années 2000, que la notion de déserts médicaux touche la profession de chirurgien-dentiste. La tendance a été inversée grâce à la mise en place de nombreuses mesures comme l’augmentation du numérus clausus, le recul de l’âge de la retraite et des incitations à l’installation en zone sous dotée. L’arrivée de chirurgiens-dentistes européens complète ce tableau. La Direction de la Recherche, des Etudes, de l’Evaluation et des Statistiques (DREES) estime que 98% des habitants en France habitent à moins de 15 minutes d’un professionnel de la santé bucco-dentaire.

Des statistiques plus précises montrent qu’il existe de nombreuses disparités au sein du pays mais aussi au sein des régions. C’est le cas de la région Grand Est où certains départements comme les Ardennes, l’Aube, la Haute Marne, les Vosges et la Meuse, sont sous-dotés. Les disparités d’accès s’adressent également à des populations dites fragiles comme les personnes en institution, les personnes en situation de handicap, les personnes âgées, les personnes détenues, les personnes en rupture et détresse sociale ainsi que les mineurs isolés étranger.

La chirurgie dentaire, tout comme la médecine a profité de nombreuses avancées technologiques ces dernières années permettant d’améliorer la
prévention, le diagnostic et le traitement. Cela concerne :
- La radiologie avec le développement de la radiographie numérique et du scanner 3D de type Cone Beam.
- L’orthodontie avec l’approche numérique du traitement.
- L’implantologie avec des robots.
- Les soins avec la Conception et Fabrication Assistée par Ordinateur (CFAO) faisant intervenir des imprimantes 3D.
- La réalisation de prothèses et la relation avec le prothésiste grâce à des empreintes dentaires numériques.
- La prévention et le dépistage grâce à des caméras intra-orales.
- L’hygiène bucco-dentaire grâce à des brosses à dents connectées.

La télémédecine buccodentaire doit pouvoir favoriser la réduction des inégalités d’accès au chirurgien-dentiste en alliant les avancées technologiques avec les Technologies de l’Information et de la Communication, le Big data et pourquoi pas l’intelligence artificielle dans le respect de certaines règles éthiques et réglementaires.